Image

The Kiwi flag the red peak

Le dra­peau néo-zélandais est dans tous ses états et a du mour­ron à se faire !

Je n’avais pas pub­lié mon précé­dent bil­let sur le sujet depuis vingt min­utes, que je tombe sur un arti­cle dans la feuille de chou locale, men­tion­nant le dra­peau “Red Peak” qui était parmi les 40 final­istes mais qui n’a pas été retenu. J’ai lu son his­toire, je suis tombée sous son charme et fidèle à moi-même j’ai changé d’avis.

On oublie les qua­tre derniers dra­peaux en lice que je vous avais présen­tés, mon vote ira pour celui-ci ! Je souhaite vive­ment que la péti­tion attein­dra le nom­bre de sig­na­tures néces­saires pour aller présen­ter ce design au Gou­verne­ment pour l’ajouter à la short list.

redpeak

En haut à gauche, c’est noir, c’est la nuit. Ca représente ces mag­nifiques nuits étoilées et la voie lac­tée qui sont pro­pres à la Nouvelle-Zélande.

En haut à droite, c’est bleu, c’est le jour qui se lève. La Nouvelle-Zélande c’est là où le jour se lève en pre­mier dans le monde.

Le tri­an­gle blanc représente les mon­tagnes. Ce sont les Alpes du Sud. Les mon­tagnes et les volcans.

Le tri­an­gle rouge, c’est un toit. C’est le som­met du Marae, la mai­son de rassem­ble­ment du peo­ple Maori.

 

D’autres inter­pré­ta­tions sont val­ables égale­ment. Par exem­ple pour le tri­an­gle rouge, cer­tains dis­ent que c’est en référence à la cein­ture de feu ou que c’est le Pohutukawa (un arbre endémique qui fleuri rouge pétant à Noêl) Le coin noir, serait en rela­tion avec nos “All Blacks” mais juste un coin, car un dra­peau avec un fond tout noir ferait trop penser à un dra­peau de pirates !

Néan­moins, on retrou­vera d’un côté le Tuku­tuku, art dis­tinct du peo­ple Maori avec ses couleurs noir blanc et rouge. De l’autre on retrouve les couleurs bleu blanc et rouge, couleurs dis­tincte de l’actuel dra­peau avec ses croix de l’Union Jack.

Beau­coup dis­ent que c’est n’importe quoi, que la Nouvelle-Zélande se recon­naitrai beau­coup plus facile­ment grâce à une Sil­ver Fern (la feuille de fougère qu’on retrouve déjà sur les mail­lots d’une cer­taine équipe de rugby ou encore sur les flancs d’un avion d’une cer­taine com­pag­nie aéri­enne, par exem­ple) per­sonne ne va jamais penser que ce dra­peau là, ce Red Peak, c’est le dra­peau kiwi ! Et pourquoi pas ? Et pourquoi les valeurs pro­pres d’un pays doivent être recon­nues et recon­naiss­ables au tra­vers de son dra­peau ? On s’y fera ! Sûr que je con­nais le dra­peau mais je ne con­nais pas l’hisoire qui se cache der­rière le dra­peau Sud-Africain, ni der­rière le dra­peau ital­ien (j’ai bien un truc mnémo-technique pour m’en sou­venir : Pesto-Carbonara-Bolognèse, mais ça n’a cer­taiene­ment rien à voir !) mais ce qu’il représente sérieuse­ment ce dra­peau ital­ien je n’en ai aucune idée. Pareil pour la plu­part des dra­peaux dont je con­nais les couleurs et sait nom­mer le pays sans erreur, sans pour autant con­naître leur définition.

Alors, con­va­in­cus ? C’est bon ? On l’adopte ?

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Comments

  1. Je dois dire qu’après avoir lu les expli­ca­tions du dra­peau, je suis con­quise ! D’ailleurs, le dra­peau est joli et il change de ces ban­des ver­ti­cales ou hor­i­zon­tales de la plu­part des autres dra­peaux… J’approuve totalement !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *