Image

Pédicure “Pesto-Sandfly”

Les Phle­botom­i­nae (les phlébotomes) sont une sous-famille d’insectes de l’ordre des dip­tères, du sous-ordre des néma­tocères, de la super-famille des Psy­chodoidea Lameere…

C’est sûr que dit comme ça, ça ne va plus me démanger… ça pour­rait marcher si, avec mon index, je pointais chaque syl­labe de ces mots trop com­pliqués, en lieu et place d’utiliser ce même index pour me gratter…

Mosquito cartoon ready for eatSand­fly : tout petit insecte, de la famille comme préc­ité (non, je ne peux pas l’écrire à nou­veau, l’index de ma main gauche est occupé ailleurs) cette sale bête est presque invis­i­ble et ça mord ! Le mous­tique, c’est de la gnog­notte à côté ! C’est sa salive qui nous fait tourner nuts… ça gratte et ça démange et c’est quasi instan­tané. Dès qu’on sent la mor­sure, si on est assez rapide on peut le voir sur notre peau, paré au décol­lage. Et là, on aperçoit son sourire sadique suivi d’un rire sar­donique : « Mwa­haha, Gnac Gnac Gnac, tu viens d’en pren­dre pour au moins dix jours ma jolie… »

J’ai plaidé ma cause, je lui ai dit que les démangeaisons allaient m’accompagner pen­dant bien plus de dix jours, prin­ci­pale­ment la nuit parce que mon corps ne tolère pas cette pro­téine qu’il vient de me cracher dessus. Que c’était injuste parce que je venais juste de finir ma pédi­cure et qu’elle est drôle­ment bien réussie, et qu’en plus j’avais pris bien soin d’étaler de l’anti-moustique, le nou­veau que je venais juste d’acheter, celui qui est non gras et qui con­tient de la pro­tec­tion solaire… Celui qui est élaboré en Aus­tralie, pour les gros et méchants insectes, et qui donc à mon sens devait être impa­ra­ble en Nouvelle-Zélande, là où les insectes arriveraient presque à paraître sympa… C’est pas juste !

Je l’ai bien vu, il a haussé les ailes, l’air de dire : « mais qu’est-ce que tu veux que ça me fasse ma pauv’fille ? Fal­lait pas acheter aus­tralien, fal­lait pas non plus me présen­ter tes petons jolis, ni même tes chevilles décou­vertes… Fal­lait pas… »

Et il est parti… et moi je suis restée… ben j’aurai pas dû ! Cet abruti est allé chanter à la can­ton­ade qu’il y avait une nana vrai­ment stu­pide là-bas.

Et ils sont arrivés… TOUS ! « Mwa­haha, Gnac Gnac Gnac »

Et main­tenant ça me démange… ça me fait tourner nuts ! Alors je regarde de plus près cet anti-moustique aus­tralien, tout en dansant la gigue. C’est pour­tant bien inscrit EN GROS que ça repousse les mous­tiques et les sand­flies… C’est aussi indiqué « With sun­screen » et aussi en toutes petites let­tres : qu’il ne faut pas l’appliquer sur du ver­nis à ongles… et je regarde mon ver­nis joli cramoisi… il a viré tex­ture chewing-gum… Il est fichu. Ohhhh… mes jolis petons que j’avais si bien pédi­curés… Ils gon­flent à vue d’œil, les mor­sures for­ment de gros points bien blancs sur le superbe coup de soleil que je viens d’attraper… Mes jolis petons ressem­blent à des champignons vénéneux qui dansent la gigue…

Google mon ami, aide-moi ! Que puis-je faire pour que ça ne démange plus ET pour qu’ils ne m’aiment plus ? Ah ?!? du basilic tu dis ?

Ça marche ! ça ne démange plus ! Ouffff…. Bah ! pour ma pédi­cure, je pour­rai tou­jours dire que c’est la nou­velle mode d’avoir les pieds rouge-blanc-vert… saveur « Pesto »…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Comments

  1. Ici de l’autre côté de la planète c’est le règne de l’engelurus frig­o­rafi­cus doloro­sum… Et le ver­nis à l’ongle est con­gelé de chez con­gelé! De toute façon sous cinq paires de chaus­settes a quoi bon !
    NETE GRATTE PAS ça fait des cicatrices …

    • 🙂 Je dois dormir avec 5 paires de chaus­settes aussi… Chéri m’a dit qu’il ne pou­vait pas dormir à cause de l’odeur de pesto… et aussi parce qu’il ne voulait pas changer les draps tous les jours… 😀

  2. oh la la il est trop gnon ton mos­quito.… on lui don­nerait le bon dieu sans
    con­fes­sion.… mais ou as tu donc mis les pieds? si c’est a la plage, sur qu’ils
    ont pris leur pied, et ce sont regales, sans jeu de mots!

    • Sûr que sans jeu de mots aucun ils ont pris leur pied… et les miens avec ! ça s’est passé dans le pad­dock du cheval… celui avec la petite riv­ière qui coule au milieu…
      Trop con­tente d’être soulagée 5 min­utes avec le basilic… car je peux pas grat­ter, ça fait trop mal à mes coups de soleil…

      Les pieds verts et gon­flés de mor­sures… Chéri m’appelle “Princesse Fiona” …

  3. Et ben ma pauv’fille te voilà bien arrangée par ses vilaines bébêtes, de vrais vam­pires.
    Étale bien ton pesto et tant pis si ça dérange chéri , il faut d’abord te soigner avant tout.
    Est-ce qu’on trouve ces petites créa­tures ailleurs qu’en NZ ?
    Allez bon courage

  4. Cully le chien m’a dit que la sauce Car­bonara avec plein de jam­bon et de fro­mage fait des mer­veilles sur des mor­sures et piqûres… Parait que c’est mieux que le Pesto… Y’a comme un truc qui m’échappe !

    Il y en a en Aus­tralie et dans les pays de la méditér­ran­née mais appar­tenant à une autre souche, super ou sous-famille mais c’est pas pour autant qu’ils sont plus gentils !

    Merci pour ton message 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *