Image

Noël en décembre, décembre en été

Noël en décem­bre et le Père Noël sera bien gardé ! Et ce peu importe de quel côté de la planète on se trouve… Noël en décem­bre, décem­bre en été ou en hiver ?

Noël en décem­bre c’est l’hiver…

Les odeurs de petits plats qui mijo­tent, celles qui sor­tent du four pour envahir la cui­sine ou celle des mar­rons chauds qui s’associent si bien avec cette saison…

Les couches de vête­ments super­posés, les plaids aux couleurs chaudes posés sur les bras du canapé qui atten­dent sage­ment nos pieds frig­ori­fiés ou encore s’emmitoufler dans ces pulls moelleux comme pour cacher les excès…

Les achats de Noël à la tombée du jour, ces gens pressés qui entrent dans les mag­a­sins pour se réchauf­fer, ceux qui ont les bras chargés de cabas et autres paquets bien emmi­tou­flés dans leurs man­teaux épais, ceux qui peinent à se mou­voir trop engoncés dans les écharpes, bon­nets et gants…

Les lumières qui scin­til­lent la nuit tombée, ces maisons qui flam­boient sous les déco­ra­tions lumineuses ou celles dont on dis­tingue à l’intérieur les flammes vac­il­lantes des bougies…

La neige qui rend cette atmo­sphère féérique, ce blanc immac­ulé d’où se reflè­tent l’éclat des cristaux ou ce silence feu­tré faisant bar­rière à tout écho…

Le froid qui rougit les nez, les bonnes excuses pour se tartiner les lèvres de toutes les nou­velles saveurs ou se délecter de thés par­fumés pour se rabibocher…

Les par­fums lourds de sou­venirs d’enfance, ces bis­cuits aro­ma­tisés à l’anis ou les effluves des mélanges d’épices qui embau­ment les marchés…

Les choco­lats chauds, crémeux à souhaits et réconfortants…

Et le Père Noël ce veinard, dans son cos­tume rouge et blanc, la seule per­sonne qui ne se plaint pas du froid…

Noël en décem­bre c’est l’été :

Le bar­be­cue tou­jours trop petit, les coups de fil aux copains pour qu’ils n’oublient pas de pren­dre le leur, ou la ruée sur le dernier paquet de char­bon de bois…

Christmas balls,seashells andh beach accessoriesLa petite robe d’été qui ira si bien avec notre nou­velle paire de lunette à soleil, celle à bretelles si vrai­ment il fait très chaud mais il fau­dra picorer car elle est plutôt moulante ou encore cette jolie paire de flip flap à pren­dre avec soi si on passe la journée dans l’herbe ou à la plage…

Les achats de Noël à midi quand le soleil est trop fort, ces gens pressés qui se ruent dans les mag­a­sins dotés de l’air con­di­tionné ou l’achat d’un nou­veau para­sol pour s’assurer que cha­cun y trou­vera l’ombre tant recher­chée et tant prisée…

Les lumières des sap­ins qui illu­mi­nent les nuits de dix heures du soir à cinq heures du matin, les reflets de ces douces lumières qui passent presque inaperçues pen­dant ces longues soirées d’été ou ces bou­gies à la cit­ron­nelle pour faire fuir les moustiques…

Les parter­res de fleurs aux couleurs flam­boy­antes qui ravis­sent les yeux, les oiseaux heureux qui dansent dans les courants d’airs chauds ou les vagues qui s’écrasent sur les rochers d’échos en échos…

Les par­fums d’été qui nous rafraichissent, ceux des glaces à l’eau aux mille saveurs sucrées ou l’odeur de la crème solaire qu’on étale sans parcimonie…

Les gran­i­tas et les cock­tails aux glaçons fondants…

Et le Père Noël, pau­vre de lui dans son cos­tume rouge et blanc, la seule per­sonne qui n’est pas en vête­ment de sai­son et qui n’est même pas équipé de la clim’ …

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Comments

  1. Texte mer­veilleux … Les magies de Noël, celles que l’on con­naît ou pas … L’universalité et la différenc.et l’humour facétieux en plus. Merci

  2. Merci 🙂 C’est juste extra­or­di­naire de voir le Père Noel dans son cos­tume d’hiver dis­tribuer des bon­bons sur les plages ou de voir des “bon­hommes de sable” 🙂 C’est la course au 25 décem­bre pour arriver enfin au 26 et savourer les départs des grandes vacances d’été 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *