Image

Mais qui a joué avec la télécommande ?

Il y a dix jours il fai­sait beau, il fai­sait chaud, c’était presque encore l’été. Mais qui a joué avec la télécommande ?

C’était l’été pour nos orteils que nous met­tions en éven­tail sur les bras de nos chaises en envoy­ant valser nos flipflaps à l’autre bout de la ter­rasse… C’était l’été pour nos lèvres qui cher­chaient la paille dans notre verre pour aspirer ce petit jus de fruit frais et sucré qui nous rafraichis­sait… C’était tou­jours l’été afin que nous puis­sions finir nos tubes et fla­cons de pro­tec­tion solaire, c’était l’été qui fai­sait sécher le linge dehors et le fai­sait sen­tir bon et c’était l’été qui fai­sait ron­ron­ner l’air conditionné…

One News Rachel van Luyt

One News Rachel van Luyt

C’était l’été ce soir-là, il y a dix jours. On a mis les mate­las dehors à minuit pour admirer cette éclipse totale de lune au-dessus de nos têtes, dans ce ciel sans nuage où les étoiles pre­naient place à qui sera la plus bril­lante. Pour une fois que la lune allait leur laisser la place, elles n’allaient pas se gêner les étoiles pour qui scin­tillera la plus belle ce soir, quitte à faire un pied de nez à la voie lac­tée. Cer­taines d’entre elles ont même filé. Une ou deux pour com­mencer, suiv­ies par telle­ment d’autres à ren­fort de traînées de lumières. Elles n’avaient pas envie de rester dis­crètes ce soir les étoiles filantes. Etait-ce une révérence à cette éclipse de lune qui dis­parais­sait petit à petit pour laisser place à ce disque rouge sang sus­pendu dans le ciel ? Nous étions sur nos mate­las dehors, c’était l’été.

Credit photo : Mark Gee - photographer, Wellington

Credit photo : Mark Gee — pho­tog­ra­pher, Wellington

Cette même nuit, il y a dix jours, nous sommes passés à l’heure d’hiver. Une heure de gag­née. Une heure de plus dans notre week­end de Pâques à rouler les œufs et manger du choco­lat, vite avant qu’il fonde. Une heure de plus à rester sur nos mate­las dehors à admirer le spec­ta­cle de la lune, des étoiles et de la voie lactée.

Mount Taranaki

Mount Taranaki — www.stuff.co.nz

C’est lorsque la lune a repris ses quartiers de pleine, que les étoiles ont remis leur bril­lance en mode économie et que les aigu­illes des pen­d­ules ont fait un tour en arrière gra­tu­ite­ment, oui c’est à ce moment pré­cis qu’on s’est mis à fris­son­ner, que nous avons enfilé chaus­settes et gros pulls, que nous avons ren­tré les mate­las et allumé le feu dans la chem­inée. C’est à ce moment pré­cis qu’on s’est dit que c’est arrivé si soudaine­ment que c’est comme si quelqu’un avait touché à la télé­com­mande. Mais qui a appuyé sur le bou­ton « Hiver en Nouvelle-Zélande » ? Et l’automne alors ? Et mes flipflaps qui trainent sur la ter­rasse… et le linge qui sèche dehors. Mais où sont passés nos bon­nets et écharpes ? Dis tu sais pas où sont mes bottes ? On ne sait pas qui a joué avec la télé­com­mande… Et voilà que les superbes paysages de neige arrivent déjà ce matin… Bah, c’est beau aussi non ?

A vous, là-bas de l’autre côté de la terre, parce que nous en avons bien prof­ité et parce que c’est aussi cha­cun son tour : on vous envoie l’été, ENJOY, HAVE FUN !

(…et s’il vous plaît, quand vous avez fini avec, renvoyez-nous la télé­com­mande, merci)

Cover photo credit : Sean Jones

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Comments

  1. Depuis le temps qu’on attendait ce moment de notre côté de l’hémisphère^^. Bil­let joli­ment écrit en tout cas ! Bises et pré­pare les cou­ver­tures parce qu’on garde la télécommande 😆

    • Nooooon j’ai demandé bien gen­ti­ment et poli­ment en plus… Va bien y avoir un jour dans 3 mois où tu vas en avoir marre d’avoir chaud à en tran­spirer, à chercher l’ombre, à ne plus savoir à quel déo te fier et envie d’un choco­lat chaud bien chaud non ? 😀

  2. Hé oui c’est a notre tour d’enfiler les flipflaps , le beau temps est là , les ter­rasses sont net­toyées et prêtes pour de belles soirées bbq.

    • Prof­itez tant que vous pou­vez ! Le jour où j’en ai marre d’avoir froid, je débar­que et je reprend la télé­com­mande (ou alors je reste et je me tape l’incruste…mmmhhh à voir) 🙂

  3. Il est très beau ton texte, j’aime beau­coup ! Je suis sûre que tu as fait un rêve devant une étoile filante ! Pleins de bisous de l’autre côté de la terre ou le soleil com­mence a venir

    • Merci 🙂 oui, j’ai rêvé que vous me disiez “mais non, mais non, je t’en prie, garde-là la télé­com­mande” 😀 Plein de bisous aussi et prof­ite du beau temps

  4. Ça a le mérite d’être rad­i­cal chez toi! À nous les jus de fruits frais, les séances de bronzette, et les pieds en éven­tail, youpieee! Bon ski et à bien­tôt. Bisous

  5. Oh mais garde-là un moment parce que tu le mérite ! Ques­tion hiver au Canada je crois que vous savez de quoi vous par­lez ! A Welling­ton rien de ces grands froids ! Merci xxx too

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *