Image

Heure d’hiver ou d’été jetlag chamboulé

J’ai bondis de ma chaise lorsque j’ai vu que ma copine était sur son compte per­son­nel d’un des réseaux soci­aux pen­dant ses heures de boulot.

Elle a telle­ment sué pour obtenir un poste à la hau­teur de ses com­pé­tences, elle en a bavé pen­dant de longs mois avec des jobs tem­po­raires, où ses qual­i­fi­ca­tions n’étaient pas recon­nues. Elle m’en a assez pleuré dans le gilet. Mais main­tenant elle l’a le job de ses rêves dans une grosse grosse boîte, c’est ce qu’elle voulait ! C’est pour ça que j’ai bondis.

Je fais vite le cal­cul des heures à l’autre bout de la planète. Douze heures d’écart. Ici il est 21h30, donc là-bas il doit être 9h30. Oui, elle devrait bien être en train de tra­vailler. clockJe pétouille tou­jours un peu avec ces heures. Il faut se sou­venir des heures d’été, heures d’hiver et heures entre deux, car nous ne changeons pas d’heure en même temps. Nous avons dix heures de dif­férence quand en Europe c’est l’été et qu’en Nouvelle-Zélande c’est l’hiver. Douze heures d’écart quand c’est le con­traire, et vu qu’en Nouvelle-Zélande nous changeons d’heure avant que vous ne chang­iez la vôtre, pen­dant un petit mois nous avons onze heures…
Je suis une adepte de l’heure mon­di­ale sur la tablette. J’ai tout paramétré selon ma famille ou mes amis : la Cal­i­fornie, la Jamaïque, la Nouvelle-Calédonie, Paris et donc Genève. Y fig­ure aussi trois villes aus­trali­ennes Syd­ney Bris­bane et Perth. Impos­si­ble de me planter me direz-vous.

Alors oui, elle devrait bien être au boulot à cette heure-ci. Je sais qu’elle n’est pas en vacances, nous nous sommes parlé la veille. Je sais aussi qu’elle n’est pas malade ou alitée, elle m’aurait envoyé un mes­sage. Il y a quelque chose qui cloche, comme elle ne reste jamais con­nec­tée sur les réseaux soci­aux quand elle n’y est pas, je suis sûre qu’il y a un truc ! Je n’ose pas lui envoyer de mes­sage, je ne veux pas être la rai­son de son licen­ciement, parce qu’apparemment, ils ne rigo­lent pas avec le règle­ment dans cette boîte et elle ne serait pas la pre­mière à se faire virer pour avoir abusé, surtout qu’elle est tou­jours en péri­ode d’essai.

Je rep­longe dans mes cal­culs… y’a pas de doutes, en France il est bien 9h30 et nous sommes mer­credi. Je con­trôle encore une fois, car moi ces his­toires de pleine lune, ça me réveille à deux heures du matin, et me laisse dans le brouil­lard toute la journée, en plus il fait telle­ment froid, que j’ai l’impression d’être en hiver… La tablette me con­firme l’heure en France.

Et je fais quoi ? Je vais la laisser pian­oter sur son réseau social ? Non, je ne peux pas faire ça ! Je lui lance un mes­sage bref et autori­taire :
– Tu fous quoi là ? Décon­nex­ion immé­di­ate
Elle me répond instan­ta­né­ment par un
– ?!?
Je lui en remets une couche
– Il est 9h30 en France, au boulot !
Dia­logue de sourd tant sa réponse me laisse per­plexe
– Passé à l’heure d’hiver le 26 octo­bre
C’est pas pos­si­ble, elle nous a pété un câble…
– Mais tu bosses pas aujourd’hui ?
– Si si, fini à 17h30
A ce stade, j’y com­prends plus rien.
– Alors pourquoi tu n’es pas au boulot, vu qu’on est mer­credi et chez toi 9h30 ?

Le mes­sage ne s’est pas fait atten­dre… et j’ai mis ma tête dans mes bras, j’aurai pu pleurer… mais en fait je suis allée me coucher. C’est ce que j’avais de mieux à faire. Puis-je blâmer mes insom­nies de pleine lune ? Le jet­lag ? Ou alors c’est parce que j’ai com­mu­niqué en français avec elle que ça m’a per­tur­bée ? … Car j’ai juste oublié qu’elle réside et tra­vaille en Nouvelle-Zélande…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Comments

  1. Oulà là là là là là… tu dois vrai­ment être per­tur­bée! Elle a pas dû tout com­pren­dre ta copine… et moi j’ai trop trouvé ça drôle! Bisous

  2. et moi je suis où en ce moment ? Et toi tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors, tu dors ou pas Syl­viane ?? Tu bosses pas là ? Et moi je suis où ? Réveille toi ? Il est quelle heure là ? Aller je vais pren­dre mon petit déje­uner ! Et après au boulot… Tu rêve ou quoi? Au lit main­tenant Syl­viane…
    Tu perds la boule ou quoi ? Au fait il est quelle heure chez toi? Parce que chez moi… devine quoi ? Rêve-je ou dors-je ? Et toi tu dors là ?
    Réponds-moi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Allô ? Où suis-je ? Où vais-je ? Où dors-je ? Dans quelle étagère ?!? Je suis per­due… toute per­due… quelque part en tran­sit… J’ai dû restée coincée.
      Et comme le demande Alice au pays des mer­veilles : S’il vous plaît, madame, suis-je en Nouvelle-Zélande ou en Australie ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *