Image

Dans mon joli panier il y a…

IMG_1559Aujourd’hui, dans mon joli panier j’ai mis tout ce qui était beau et tout frais sorti de mon jardin (bon ok, à part les œufs, qui eux ne sor­tent pas de mon jardin mais sor­tent du… bref, vous savez d’où !) mais y sont frais quand-même !

Aujourd’hui dans mon panier, il y a de belles tomates et des oignons de print­emps, trois carottes et une belle ice­berg. Un poivron et plein d’herbes aromatique !

Hier, j’ai sorti le cheval de son pré, hier j’ai dit « Demain, demain ils seront là, on peut les voir arriver » et hier le cheval m’a fait la gueule toute la journée, il n’aime pas être avec les mou­tons, c’est pas grave, c’était hier.

panier de champEt aujourd’hui ils sont là. Presque huit cent grammes de beaux champignons tout frais que le cheval n’a pas pu piétiner.

Alors depuis ce matin, je réfléchis à un super dîner que je peux faire avec tous mes beaux ingré­di­ents qui vien­nent de mon chez moi à moi, qui ont poussés grâce à mon dur labeur et tout plein d’amour. Je les ai chou­choutés avec mes petites mains gan­tées (ah oui, avec des gants ! Non, je vais quand-même pas foutre en l’air ma jolie manu­cure pour trois carottes !). Bref, de mes beaux ingré­di­ents, je décide de faire une belle omelette accom­pa­g­née d’une belle salade, puis je change d’avis. Je pour­rai faire un velouté aux champignons ou une tarte… rholàlà je sais pas… je sais pas…

Je suis telle­ment fière de ma petite récolte mai­son, que j’ai pas envie de tout flinguer à cause d’un mau­vais choix. Si je fais une omelette et que je la casse… Et si je fais une belle tarte et que je la crâme… Rholàlà la pres­sion, la pression !

J’en fait part à chéri, qui me dit que oui, il com­prend. Il décide donc de pren­dre la tête des opéra­tions. Il s’occupe de tout. Moi je suis con­tente, je suis sauve… Si ça casse ou si ça crâme, je ne suis pas respon­s­able, et je pour­rai le blâmer pen­dant des heures, c’est parfait !

Et le voilà qui revient les bras chargés. « Dîner est servi » qu’il hurle à qui veut bien l’entendre. Et moi, je n’en reviens pas… Tout ce qu’il avait envie aujourd’hui c’était d’un ham­burger de chez « Burger Fuel » (là dans ce sac en papier) et pour moi, il a pris une pizza de chez « Hell Pizza » (oui, là dans la boîte à l’emporter)…

Parce qu’apparemment, faut pas que je me foute la pres­sion pareille­ment juste pour un dîner…

(ps : je vous ai mis les liens, parce que c’est quand-même du 100% kiwis (!) si vous voulez voir les supers menus, mais rêvez pas y vont pas livrer jusque chez vous, déjà qu’ils vien­nent pas jusque dans ma cam­pagne alors…)

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Comments

    • Merci 🙂 Je te laisse voir avec eux pour être livrée, j’imagine que si tu dis que tu souhaites reçevoir ta com­mande en France, tu as plus de chances que moi quand je donne le nom de ma cam­pagne 🙂 Bises aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *