Image

Ca, c’est du lundi matin !

- Vous êtes virée ! Allez ouste ! Zou ! Du balai !
– Et je peux savoir quelles sont les motifs de mon licen­ciement ?
– C’est pas assez clair pour vous ? Je vous ai dit ven­dredi soir que je n’étais pas sat­is­fait de vos per­for­mances.
– Oui, vous me l’avez dit sur le pas de la porte, alors que je m’apprêtais à par­tir. Là, il est neuf heures et deux min­utes lundi matin…
– Je vais appeler l’agence de place­ment immé­di­ate­ment et les informer de votre inca­pac­ité
– C’est ça, c’est ça… et dites-leur bien que vous recher­chiez un expert-comptable et que mon dossier d’assistante ressources humaines vous avait par­faite­ment con­venu !
– Oh et mon­tez pas sur vos grands chevaux avec moi ! Je vous demande de par­tir main­tenant car j’ai plein de tra­vail, notam­ment vous trou­ver une rem­plaçante !
– Aha­hah ! ça me rap­pelle com­ment vous m’aviez engagée, un lundi matin aussi, avec un com­mence­ment immé­diat. Pouvez-vous être là dans une heure ? aha­hah ma pau­vre rem­plaçante !
– Je vous demande de sor­tir d’ici immé­di­ate­ment !
– Oh, mais je m’en vais, je m’en vais avec plaisir même. En fait, j’attends neuf heures et demie, car alors ma journée me sera inté­grale­ment payée…
– Dans ce cas, finis­sez le rap­port pour mon meet­ing avec les investis­seurs mer­credi
– Vous avez passé un sale week-end hein Mon­sieur ? Et bien, j’ai le plaisir de vous annon­cer que votre semaine sera joviale égale­ment ! Allez, salut Mon­sieur ! Je vais passer les vingt min­utes restantes à rigoler sur ma chaise en vous regar­dant tourner en rond comme une toupie…

exitTelle est la con­ver­sa­tion que ma copine a eue avec son futur-ex-employeur. Elle me rap­porte ces pro­pos HILARE au télé­phone. Il y a cer­tains lundis matin où on se dit qu’on aurait mieux fait de rester au lit. Spé­ciale­ment lorsqu’on se rend à son tra­vail à recu­lons, quand on n’aime pas ce qu’on fait ou comme dans ce cas, quand l’agence de place­ment s’est mélangé les pinceaux…Mais de là à être hilare, y’avait un truc qui m’échappait !

« Attends, c’est pas fini ! » qu’elle me dit. Un petit vent de folie m’a poussée à aller tra­vailler avec le sourire ce matin-là, un je-ne-sais-quoi qui me fai­sait dire que ma journée serait par­ti­c­ulière. En même temps, se faire virer comme ça, même si c’est humiliant, m’a épargnée l’effort de résigner moi-même. De plus, je peux prof­iter des indem­nités. Bref. En redescen­dant la rue à neuf heure trente-quatre, je me suis ren­due compte que m’étais com­plète­ment four­voyée. Je m’attendais à une journée par­ti­c­ulière, mais pas du tout dans ce sens-là. Je me pose au café, his­toire de me remet­tre les idées en place et de réfléchir à un plan d’action pour trou­ver un autre job dans les plus brefs délais. A ce moment-là, je suis bien ten­tée de me ren­dre à l’agence de place­ment et de sec­ouer la nana comme un prunier, his­toire de lui faire dire que c’est de sa faute à elle si je n’ai plus de boulot, que si elle ne s’était pas plan­tée de can­di­dat, on n’en serait pas là et qu’elle est priée de me trou­ver un autre con­trat immé­di­ate­ment ! Mais l’agence se trouve à l’autre bout de la ville et cette petite incar­tade avec mon chef m’avait com­plète­ment vidée. Broy­ant du noir, pes­tant con­tre l’agence et mon ex-chef, je tente de me raison­ner en me dis­ant que c’est mieux ainsi. Je me remé­more alors toutes les promesses ver­bales qui m’avaient été faites. Aucune n’a été tenue. Je tente de me rabi­bocher avec ma vieille fierté déchue, tout compte fait, vaut mieux être humilié deux min­utes, plutôt que de me ren­dre tous les jours au bureau et me faire rabat­tre les oreilles. Je m’efforce d’un sourire qui retombe aussitôt…

Oh mierda ! lui dis-je au télé­phone. Te voilà à nou­veau sur le marché du tra­vail, mais au moins t’es débar­rassée de ce job !

Tou­jours hilare, elle me raconte la suite des évène­ments : C’est env­i­ron un quart d’heure plus tard, tou­jours au café, les yeux per­dus dans ma tasse vide que mon télé­phone sonne. Je ne con­nais pas ce numéro. J’hésite.. je décroche ou pas ? J’ai envie de par­ler à per­sonne. J’imagine ma petite voix dans le répon­deur dis­ant « laissez-moi un mes­sage après le bip » mais il insiste le bougre. Je décroche et répond d’un « Allô !?! » agacé et menaçant. « Bon­jour, je suis Mon­sieur Machin-Truc, excusez-moi de vous déranger vous avez deux min­utes ? » De mon ton le moins chaleureux pos­si­ble, mais piquée par la curiosité, je lui dis que « oui, j’ai deux min­utes » et à la lim­ite de la politesse lui demande ce qu’il veut. Il m’explique qu’il est chas­seur de tête et qu’il a un job pour moi si je le souhaite…

Ma copine a eu un entre­tien dans l’heure avec le chas­seur de tête en ques­tion et son client, le con­trat était prêt à être signé, et toutes les promesses faites par télé­phone étaient écrites noir sur blanc. Vu que son adré­naline et ses émo­tions avaient joué au yoyo toute la mat­inée, ma copine s’est quand-même don­née deux jours pour le signer son contrat…

Journée par­ti­c­ulière ? Ça, c’est ce qu’on peut appeler du lundi matin non ?

ça vous est déjà arrivé à vous, un truc pareil ?

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Can you buy lasix at walmart - Order lasix online

  1. can you buy lasix at walmart rating
    5-5 stars based on 78 reviews
    Gene mutations causing deafness were initiallydocumented in the 1990s paving the way for genetic testing. A progestinin relatively large doses (medroxyprogesteroneacetate/norethindrone 10–20 mg/day or equi-valent) promptly stops bleeding and keeps it inabeyance as long as given. Studies have also compared variable ? owCPAP has also been demonstrated to increase CPAP with bubble CPAP.

    [43] who designed a model to mimic pedi-atric hematogenous osteomyelitis. Several nervebundles (N) are seen in proximity to the Pacinian corpuscles. These experiments involved theimmunization of malignant melanoma patients with autologous tumor lysates and measuringthe cytotoxicity mediated by peripheral blood lymphocytes (PBL) using recently excisedadherent autologous melanoma cells as targets. Arch Dis Child 64:507–510Litmanovitz I, Carlo WA (2008) Expectant managementof pneumothorax in ventilated neonates.

    MRenterography ?ndings of in?ammatory bowel disease in pediatricpatients. In what ways do providers’ perceptions of managed care potentially impacta. During the last two decades can you buy lasix at walmart an algorithm for the optimal surgical treatment ofthe different presentations has been developed at our institution [10, 68]. 11.3 A pneumotachograph, consisting of a differen-tial pressure transducer to measure the drop across aknown resistance. In practice can you buy lasix at walmart spironolactone is commonly substitutedfor eplerenone, as it is less expensive. Elimination of acitretinis very slow (taking months) because of accu-mulation in body fat. However, severe malnutrition isassociated with significantly increased morbidity; therefore, a comprehensive assessmentof nutritional status is an essential part of preoperative preparation

    However, severe malnutrition isassociated with significantly increased morbidity; therefore, a comprehensive assessmentof nutritional status is an essential part of preoperative preparation. Yang A, Kaghad M, Wang Y, Gillett E, Fleming MD, Dotsch V, Andrews NC, Caput D,McKeon F (1998) p63, a p53 homolog at 3q27-29, encodes multiple products with transacti-vating, death-inducing, and dominant-negative activities. Interferon receptors areJAK-STAT tyrosine protein kinase receptorswhich on activation phosphorylate cellularproteins. Women who combine maternal can you buy lasix at walmart domestic and employment roleshave less time on their hands than employed men or housewives, and housewives work longerhours than employed men. Disease is viewedas the biological disturbance in the body, while illness refers to the cultural andsocial meaning attributed to the disorder (Young 1982). Joerger AC, Ang HC, Veprintsev DB, Blair CM, Fersht AR (2005) Structures of p53 cancermutants and mechanism of rescue by second-site suppressor mutations. (2006b) Associa-tions of vegetable and fruit consumption with age-related cogni-tive change.

    Thesegenes, or biomarkers, may correlate with the diseasecondition being investigated or the pharmaceutical agentbeing studied. Saccular aneurysms are discussed later inthis section. These nonciliated cells are Clara cells (CC, beyondThe histologic features of the terminal bronchiolar wall are the diamond). With the electron microscope (EM) can you buy lasix at walmart brush cellsexhibit large, blunt microvilli at their apical surface, a fea-ture that gives them their name.

    AUC ratiosare reported in the text where available. Despite the fact that FOXO3 still has theability to induce T cell senescence by its control of CDKIs can you buy lasix at walmart there is T cell proliferationbecause the growth signals provided by mTORC1 probably override the ability of the CDKIsactivated by FOXO to inhibit cell cycle entry. The extentof metabolism differs for different members. Brucellar spondylitis: a detailed analysis based on currentfindings. Diarrhea results when the balance between “good” and“bad” bacteria is disrupted. Remember that the client shouldhave eyes closed.To test stereognosis, placea familiar object such as a quarter, paperclip, or key in the client’s hand and ask theclient to identify it (Fig. Intermittent use of an inducer may interferewith adjustment of dose of another drug pres-cribed on regular basis, e.g. This involved the construction of and use of anew category of ‘dangerous and severe personality disorder’ (DSPD).
    • Bien dit ! Des réal­ités comme celles-ci exis­tent encore, ça fait du bien ! Je prie depuis ce matin pour qu’un chas­seur vienne me trou­ver aussi, y’a une grosse araignée dans ma chambre-à-coucher, s’il pou­vait venir chas­ser sa sale tête ce serait chou­ette… Bon dimanche Scé­nario anticrise 🙂

  2. je con­firme que c est vrai cette his­toire.…. et en plus dans l his­toire j’ai presque trouve le job qui me con­ve­nait… comme quoi il faut savoir etre patient, mais le
    coup de bol existe!!!

    • Merci pour ton mes­sage. On te souhaite plein de belles choses dans ton nou­veau job ! C’est génial ce qui t’es arrivé et merci d’avoir partagé ton his­toire avec nous. Tu vois, tu redonnes de l’espoir ! A bien­tôt, bises

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *